Le Centre de Formation des Métiers et de l'Artisanat se convertit au Bois Energie

January 17, 2019

Le CFA de la Corse du Sud forme des apprentis depuis 1986 aux métiers de la l'automobile, aux métiers de bouche, aux métiers du commerce et des services, aux métiers du bâtiment et aux métiers de l'hygiène et de la santé. Le Centre accueille plus de 720 jeunes en formation chaque année.

 

La mission Bois Energie Corse a eu le privilège de visiter la toute nouvelle chaufferie bois du Centre de Formation des Métiers et de l'Artisanat, à Ajaccio, Corse du Sud.

Nos deux animateurs ont aussi eu l'occasion d'encadrer le premier approvisionnement de la chaufferie en granulés de bois, fabriqués en Corse par l'entreprise Ecogranules, située à Lucciana, Haute Corse. 

 

Construite dans le cadre de la rénovation énergétique globale du CFA, la chaufferie bois de l'établissement a été inaugurée et mise en marche au début du mois de novembre 2018.

 

C'est une chaudière mixte de la marque Hargassner, d'une puissance de 60kW et posée par l'entreprise Corse Climatisation qui viendra remplacer l'ancienne chaudière collective fonctionnant au gaz (Air butané). Celle-ci permet de chauffer le CFA ainsi que l'internat du centre de formation, ces espaces incluant 29 logements et 4 unités de vie (environ 1300m² de surface habitée).

 

 La chaudière bois de l'établissement

 

L'installation comprend un espace dédié à la chaufferie dans lequel on peut retrouver la chaudière bois, ainsi que trois chaudières murales au gaz Chaffoteaux servant d'appoint à la chaudière bois, et assurant le secours en cas de dysfonctionnement sur le système de production biomasse. La chaudière bois permet d'atteindre jusqu'à 93% de rendement, une performance très proche de celle des cousines fonctionnant à l'énergie fossile.

 Le système de secours/appoint gaz

 

Un espace silo attenant à la chaufferie a été aménagé. D'une surface d'environ 35m², il est situé sous l'établissement et permet de stocker près de 30 tonnes de combustible bois (La capacité de stockage du silo dépendra bien évidemment du type de combustible utilisé). 

 

Le système de remplissage du silo quant à lui, est situé en façade du bâtiment. Vous ne l'avez pas remarqué ? C'est normal. C'est sous une trappe carrossable, de la marque française Maltrappe, que l'on retrouvera la vis sans fin permettant de remplir à grande vitesse le silo sous-terrain. 

 La trappe carrossable cache le système de remplissage du silo

 

La trappe du pré-silo est parfaitement encastrée dans le sol, est étanche, et peut  supporter le poids d'un véhicule. Ce système permet donc de limiter l'emprise au sol du silo, puisque l'espace n'est à libérer que lors d'une livraison de combustible. Inutile de dire que le gain de place n'est pas un luxe dans cette rue ou la circulation est forte et les véhicules nombreux.

 

La trappe est munie d'un système de vérins hydrauliques permettant son ouverture avant l'arrivée du camion. Ce dernier, muni d'un fond mouvant, n'aura plus qu'a benner directement à l'intérieur de la trémie de remplissage située sous la trappe.

La trémie de remplissage et sa vis sans fin horizontale 

 

Grâce à la vis horizontale pouvant atteindre un débit de remplissage supérieur à 0,7MAP/min (Mètre cube apparent de plaquette), il ne faudra qu'une poignée de minutes pour que la livraison se termine. 

 

En vidéo : 

Remplissage gravitaire du pré-silo

Fonctionnement de la trémie de remplissage

 

 

Parmi les avantages cités quant à l'utilisation du bois énergie pour chauffer un bâtiment collectif, on ne peut oublier l'aspect économique. Avec une consommation d'environ 250000 kWh par an, l'achat de gaz représentait près de 21000 euros de facture énergétique par an pour l'établissement (1kWh gaz = 8,5c€/kWh). Depuis le passage au granulés de bois, le prix du kWh acheté par le CFA a chuté à 6 centimes d'euros, ce qui permet d'espérer une réduction de la facture énergétique de près de 30%.


Au niveau écologique : La particularité de la production d'Ecogranules vient du choix de sa matière première, les palettes alimentaires en fin de vie (Bois classe A) exemptes de produits toxiques. Ce procédé offre au citoyen une énergie propre et peu chère, et apporte une solution pour le recyclage du Bois A en Corse, évitant ainsi l’enfouissement, tout en participant à l'autonomie énergétique de l'île.

 

Enfin, l'utilisation de ce combustible Corse permet de pérenniser les emplois locaux ainsi générés par la fabrication insulaire.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017 par Silvacoop